4.jpg

Fureur de lire

|

Historique de la Fureur de lire

 

La Fureur de lire depuis plus de vingt ans !

 

Opération de sensibilisation du grand public à la lecture, La Fureur de lire a été inspirée par Lire en fête,  un événement lancé en 1989 par le ministre français de la culture : Jack Lang. L’idée était alors de faire descendre la lecture dans la rue et de créer un moment festif partagé par le plus grand nombre, sur le modèle de la fête de la musique. L’objectif qui perdure aujourd’hui est de valoriser les potentialités de la lecture (en termes de plaisir, d’ouverture, de formation, etc.) ainsi que tous les acteurs de la chaîne du livre : auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires.

 

Coordonnée par le Service général des lettres et du livre, La Fureur de lire se déroule chaque année vers la mi-octobre et prend place dans différents lieux de Wallonie et de Bruxelles, dans un esprit de festivité et de proximité avec le public. Durant 5 jours, ce sont plusieurs centaines d’animations en lien avec la lecture, pour la plupart gratuites, qui sont proposées aux bébés, aux enfants, aux adolescents et aux adultes.

 

Des rencontres avec des auteurs et des illustrateurs, des lectures à voix haute, des expositions, des ateliers, des formations, des jeux, des concours… Ces animations sont majoritairement organisées et accueillies par les bibliothèques de Wallonie et de Bruxelles, mais des librairies (labellisées) et des associations, participent également à la Fureur de lire.

 

La Fureur de lire en dates

En 1991, La Fureur de lire s’installe en Wallonie et à Bruxelles.
Lancée en 1989 en France, la Fureur de lire s'étend au-delà des frontières hexagonales. La Communauté française initie le mouvement en 1991, elle est suivie en 1992 par l'Allemagne et la Suisse.

 

En 1993, David Merveille crée le logo de la Fureur de Lire (le lecteur au parapluie). La même année voit également le lancement du premier concours de nouvelles.

En 1994, la Libre Belgique publie dans ses pages, avec la participation de la Communauté française, le " livre - journal ". Jusqu’en en 2008, elle publiera chaque année, à l'occasion de la Fureur de lire, un texte d'un auteur de la Communauté française de Belgique.

En 1995, une première brocante aux livres envahit, le dimanche de la Fureur, les galeries St Hubert à Bruxelles et le salon du livre de jeunesse de Namur s’associe  à la Fureur de lire.

En 1997, la Communauté française édite pour la première fois ses plaquettes de nouvelles d'auteurs de la Communauté. A chaque édition de la Fureur de lire, 5 à 6 courts textes, pour la plupart inédits, sont publiés. Depuis 2007,  la Fureur édite également des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse.
Ces plaquettes, éditées en collaboration avec  l’AGERS à plus de 20.000 exemplaires par titre, sont diffusées gratuitement auprès des bibliothécaires, libraires et des enseignants du maternel et du secondaire.

En 2000, " La petite fureur ", concours d'illustration et d'écriture, initialement destiné aux enfants de 4 à 12 ans est organisée pour la première fois. Le concours, étendu depuis aux enfants de 3 à 13 ans, inspire chaque année entre 3.500 et 6.500 participants.

En 2001, la Fureur de Lire est une des manifestations culturelles retenues dans le cadre de la Présidence belge de l'Union européenne.

 En 2008, la Fureur de lire installe l’idée que la lecture se partage et est un vecteur de lien social. Le concept du lectomaton est lancé. Le principe : se filmer en train de lire un extrait de son texte favori et poster son enregistrement afin qu’il se retrouve sur des sites de partage de vidéos tel que Dailymotion ou You tube.

 En 2009, Le Vif l’express est le partenaire presse de la Fureur de lire.
Le concours de nouvelles devient autonome par rapport à la Fureur de lire.

 En 2010 La Fureur de lire propose, dans le cadre de la présidence belge européenne, un voyage d’auteurs et de lecteurs autour de l’Europe. Lors de rencontres et dans une publication, des auteurs, des illustrateurs et des créateurs de bande dessinée évoquent non seulement leur propre travail, mais aussi et surtout les auteurs et les livres européens qui les ont influencés pour des raisons personnelles, artistiques, politiques

 En 2011, La Fureur de lire fête ses 20 ans ! Et elle propose aux opérateurs de s’emparer de cet anniversaire et de décliner le thème à l’envi à travers des concours, des expositions, des rencontres.... Ex. à 20 ans je lisais/lis, les héros de 20 ans dans la fiction, la bibliothèque dans 20 ans, lire à 20, 40, 60, 80 ans, etc.En 2011, pour ses 20 ans, la Fureur de lire inaugure Samarcande le portail des bibliothèques en ligne qui offre aux internautes la possibilité de commander n’importe quel ouvrage et d’échanger sur les contenus des livres, des documents lus.
Elle est aussi l’occasion pour la relieuse Francesca Scarito de créer 88 couvertures artistiques et originales pour les textes édités dans le cadre de la Fureur de lire depuis ses débuts.

 En 2012, L’opération met l’accent sur les passeurs de lecture.
Au centre de la campagne et de la communication 5 personnages bien réels qui sont les visages de l’opération.

 En 2013, La Fureur de lire valorise les partenariats qui se nouent autour de la lecture.

En 2014, Rien n'arrête une furieuse envie de lire. Des lectures en liberté avec la Ligue d'impro belge qui a invité des auteurs belges de créer une histoire sur le thème d'un match d'impro. 1011 Liaisons d'un jour, un projet littéraire autour de la ligne de bus reliant Liège à Athus, ses paysages, ses voyageurs.

En 2015, La lecture est un super pouvoir. Dans ce cadre, cette édition est marquée par le partenariat entre l’ONE et le Service Général des Lettres et Livre, qui a abouti au petit livre « Super pouvoir » écrit et illustré par Jean Maubille. Cette histoire pour les enfants de 0 à 3 ans, raconte que le livre, comme « doudou » permet au bébé de vivre des aventures et de vaincre ses peurs.  Ce livre a été distribué aux nouveaux nés et à leurs parents pendant un an, lors des consultations ONE et des visites à domicile des travailleurs médico-sociaux.  Il est accompagné d’un fascicule Ouvrir un livre avec bébé quel plaisir qui invite les parents à ouvrir un livre avec leur enfant dès les premiers mois pour le plaisir de l’échange, de la découverte.